Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Témoignage d’Angelina

Témoignage d'Angelina

Découvrez le témoignage d’Angelina:

Angelina est une jeune femme de 21, élève de l’académie des gouvernantes (session 2017/2018) qui m’a contacté via les réseau sociaux afin d’avoir mon avis et un retour d’expérience de l’école. Nous avons depuis échanger sur de nombreux sujet et devenu amie.  Je la remercie pour le temps consacrer à cette interview.

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Ce que j’aime le plus  dans ma profession est  l’accompagnement, le développement de l’enfant et de veiller a son confort et son bien-être.

Que pense votre famille de ce métier ?

Mes parents trouvent que ce métier me correspond et m’encourage dans mes choix. Dans un premier temps, leur avis était mitigé et parfois négatif par manque d’information de d’experience. Aujourd’hui il sont très ravis pour moi.

Votre parcours personnel pour accéder à ce métier ?

Après l’obtention du BAC Pro ASSP (Accompagnement Soins et Service à la Personne) et le BEP Sanitaires et Social, j’ai pris une année sabbatique pour financer mes études d’art en travaillant en tant que garde enfant pour des agences. J’ai beaucoup aimée travailler auprès des familles, tellement aimé que lorsque que j’ai intégré l’école d’art je suis partis au bout de 4 mois pour reprendre la garde enfant.

C’est un jour en regardant l’émission  “Super Nanny” que je découvre entre autre le métier de gouvernante d’enfant. Je commence de nombreuses recherches sur le sujet et les formations pour accéder à ce métier. Je  découvre l’Académie des Gouvernantes et m’y inscrit, passe les examens pour intégrer l’école en septembre 2017.

Définition de votre poste ?

Je suis actuellement en contrat pro avec l’agence Family Sphère.  J’ai le poste d’auxiliaire familiale en alternance, je  m’occupe d’un garçon de 2 ans en périscolaire.

Quelles sont vos missions principales ?

Ma mission principale est de prendre soin de l’enfant, le stimuler, le divertir et  reporter aux parents toutes les actions faites auprès de leur enfant.

Comment se déroule une journée type ?

 Je vais récupérer R. à 16h30 à la crèche située dans le 14 ème arrondissement de Paris. Je prend note des transmissions données par les auxiliaires de puériculture de la crèche.

En rentrant au domicile familiale, je prends en compte les règles d’hygiène et de sécurité (c’est-à-dire: enlever les chaussure et les ranger à l’entrée, lavage des mains), je donne le goûter, mets en place des activités créatives puis donne le bain à R. tout en notant sur le cahier de transmission toutes les informations indispensables à transmettre aux parents. Le soir à l’arrivée des parents je relève à l’oral les détails importants puis prend les consignes pour le jour suivant.

Quels sont les objectifs de votre travail et problématique à résoudre ?

Il faut que je sois capable de gérer l’emploi du temps de l’enfant tout en étant à l’écoute de l’enfant et patiente lors de conflits.

Qu’est-ce qui vous motive dans ce métier ?

Ma motivation sont les leçons acquises par mon quotidien et mon expérience auprès des enfants. Je suis motivé par la certitude d’avoir trouver ma vocation et d’être à la bonne place au sein de cette famille.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

J’ai choisi ce métier car j’apprécie particulièrement  l’accompagnement d’enfant dans son apprentissage,  son autonomie, le voir grandir et acquérir de nouvelle compétences et d’apporter mon aide pour toutes ces réalisations.

Quelles sont les compétences nécessaires ? les qualités requises ?

De mon point de vue les qualités requises sont : Bienveillance, patience, capacité d’écoute, responsable, organisation.

Quelle est la part d’initiative dans votre métier ?

Je peux être capable de choisir des règles pédagogiques au fur et à mesure de mon poste, l’organisation de la fin de journée et les priorité.

Où travaillez-vous ?

Je travaille dans le 14 ème arrondissement de Paris.

Travaillez-vous en équipe ou seul ?

Je travaille régulièrement seule mais il m’est arrivé de travailler avec une nounou durant une garde partagée.

Quels sont vos horaires ?

Lundi, Mardi, Jeudi,Vendredi de 16h30 à 19h et le mercredi de 11h30 à 18h. Soit environ 18h par semaine.

Quels sont les contraintes liées à votre métier ?

 Les contraintes sont les conflits avec les parents et l’agence, les désaccords concernant le salaire ou les horaires.

Celui qui choisit cette profession doit montrer de l’intérêt pour:

Il est important selon moi de montrer de l’intérêt au bien être de l’enfant.

Quelle est votre définition du métier ?

Une gouvernante d’enfant est une professionnelle qualifiée pour le soin à l’enfant, elle est le relais des valeurs éducatives des parents.

Elle organise l’emploi du temps des enfants, est formée aux gestes de premiers secours et connaît les besoins spécifiques de l’enfant selon son âge.

Quels sont les diplômes ou formations qui préparent à ce métier ?

Le diplôme de CAP Petite Enfant/ BEP ASSP ou BEP Sanitaire et social ainsi que le SST.

Quels sont les avantages, les inconvénients de votre métier ?

Les avantages sont la possibilité de découvrir de nouvelles cultures et l’évolution régulier du poste vers plus de responsabilités. Les inconvénients sont les horaires parfois nocturnes.

Est-il possible de continuer à se former en travaillant ?

A travers les formations IPERIA et suivre les actualités.

Ce métier nécessite de se former continuellement ?

J’estime que ce métier nécessite une formation continue afin de s’améliorer dans son travail tout au long de sa carrière, suivre les nouvelle lois et les mettre en pratique ainsi que pouvoir faire face aux différentes situations du quotidien. Chaque enfant à un besoin unique et personnalité qui nécessite parfois de ce former, de même lors d’une prise de poste dans une nouvelle famille.

Est-il facile de trouver un emploi dans ce domaine? Pourquoi ?

Il n’est pas difficile de trouver un poste dans ce domaine. Les agences de garde d’enfant ou les agences de placements sont très nombreuses centrés à Paris, mais il y en a aussi quelques uns dans le reste de la France et à l’étranger. Un moyen courant de trouver un poste est le bouche à oreille.

je pense qu’il est nécessaire  de se  créer un carnet de contacts et ainsi de rester à l’affut des opportunités via le bouche à oreille.

Peut-on évoluer vers d’autres métiers ? Quels sont ils ?

Il est possible d’évoluer vers le métier de  dame de compagnie dans l’éventualité ou la famille pour laquelle vous travaillez souhaite vous garder après la majorité des enfants.

Comment imaginez vous votre métier dans 10 ans ?

Je pense que j’évolue avec le temps donc je m’adapterai à ce moment la.

Ce métier est-il accessible à tous les sexes ?

Oui bien sûr! Je suis très fière d’avoir un homme dans ma promotion cette année.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 22 décembre 2018

    […] Découvrez le témoignage d’autres élèves de l’académie des gouvernantes, cliquez ici […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :