Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Témoignage de Mélissa

Témoignage de Mélissa

Découvrez le témoignage de Mélissa:

Mélissa 25ans, j’habite le 8eme arrondissement de Paris. Diplômée de l’académie des gouvernantes depuis juillet 2017. Gouvernante d’enfants depuis trois ans pour une famille de 4 enfants à Paris. Découvrez le parcours qui m’a permis de trouver ma vocation et devenir gouvernante d’enfants:

Quel est votre parcours personnel pour accéder à ce métier ?

J’ai eu l’opportunité après l’obtention de mon BAC  ES de vivre à l’étranger durant trois années. J’ai passé une année en Polynésie française à Tahiti, un ans et trois mois en Nouvelle-Zélande puis le reste du temps en Australie.

J’ai travaillé pour plusieurs familles en tant que jeune fille au pair en Nouvelle-Zélande et en Australie. Un job qui permet d’avoir une excellente expérience vivant chez des locaux et apprenant leur culture.

Mon dernier emploi en Australie auprès d’une famille cosmopolite avec deux petites filles m’a convaincu de vouloir en faire mon métier! En rentrant en France, j’ai pris une année sabbatique pour travailler auprès d’enfants et ainsi économiser la somme nécessaire pour m’inscrire dans une école et m’installer à Paris.

Définition de votre poste (Combien d’heures travaillez-vous par semaine ? Où travaillez-vous ? Travaillez-vous en équipe ou seul ?

Accompagner au quotidien d’une femme de ménage, je suis en charge de l’épanouissement, le bien être et l’éducation de quatre enfants âgés de 7, 6, 4 et 2 ans (2017). Le domicile familiale est dans le 8 ème arrondissement de Paris.

Quel est votre environnement de travail (pays, ville, quartier, commodités, école, médecin,etc…)

Je travaille au domicile des parents. L’école et la garderie des enfants sont à 500m du domicile. Nous sommes proches des transports, d’un grand parc public, pharmacie, pédiatre et autres médecins dans un quartier sécurisé et très agréable.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Ce métier me permet d’être épanouie dans un domaine qui me passionne, celui de travailler auprès d’enfants. C’est un travail de qualité humaine qui m’apporte beaucoup et dans lequel je suis à l’aise et comblée.

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier?

Mes moments favoris sont ces instants où j’observe un des enfants acquérir une nouvelle compétence, dire de nouveaux mots, être fière d’avoir accompli une tâche ou simplement les voir heureux et en pleine forme.

Comment se déroule une journée type ?

 Ma journée débute avec le planning et ma « to do liste » afin de visualiser mes priorités et tâches particulières et spécifiques. Je m’occupe par la suite du dîner. Je pars à 16 heures, chercher les enfants à l’école avec le goûter puis selon les conditions météorologiques nous allons au parc.

En rentrant, ils ont un temps de jeu libre pendant que je supervise les devoirs d’école des deux aînés puis aux devoirs de piano (environ 5 à 10 min par jour par enfant). C’est ensuite le moment de la toilette, pyjama et préparation des vêtements pour le lendemain. Nous passons tous ensemble à table à 18h, un moment de partage et d’échanges important pour chacun.

Après le brossage des dents, il y a un temps calme, lecture du “petit quotidien”, dessin, jeux de société ou livres. Je prends le temps d’avoir un moment individuel pour leur lire un livre et discuter avant de les coucher chacun leur tour.

Un fois qu’ils sont tous au lit, je m’occupe des tâches quotidiennes de rangement, administratif et organisation du lendemain et de la semaine.

Quels sont les objectifs de votre travail?

 Mon objectif principal est de répondre de manière professionnel aux demandes des parents.

Qu’est-ce qui vous motive dans ce métier?

Je suis motivée par les challenges du quotidien auprès des enfants car aucun jour ne se ressemble. Leurs rires, sourires et petits gestes d’amour me donnent de l’énergie et la force de me surpasser, en vouloir plus et davantage!

Quelles sont les compétences nécessaires ? Les qualités requises ?

De mon point de vue, je dirais de la patience, de la bienveillance et de la passion.

Quelle est la part d’initiative dans votre métier ?

Nous travaillons seul la plupart du temps et sommes sollicitées à prendre des initiatives pour répondre aux demandes et exigences des parents (et enfants). Face à une nouvelle situation je dois de faire preuve d’initiative, de créativité et de professionnalisme  pour résoudre une problématique.

Quelles sont les contraintes liées à votre métier ?

Les horaires sont parfois contraignants, je commence ma journée de travail à 15h jusqu’à 21h ou minuit parfois. De ce fait, je suis décalée par rapport à mon entourage ce qui a des répercussions sur mes relations.

Quels sont vos diplômes ?

Je suis titulaire d’un BAC ES, IELTS (international English Language Testing System), du CAP petite enfance depuis juillet 2017 et du diplôme privé de gouvernante d’enfants de l’académie des gouvernantes.

Avez vous exercé d’autres métiers avant ? Lesquelles ?

J’ai de l’expérience en tant qu’animatrice, serveuse, agent d’accueil en hôtellerie et réception événementiel.

 Y a t-il beaucoup d’opportunités d’embauche dans votre métier ? Est-il facile de trouver un emploi dans ce domaine? Pourquoi ?

Je pense que c’est un métier d’avenir ! Je n’ai aucun doute sur l’avenir de ma carrière en France ou à l’étranger ni sur les nombreuses possibilités de trouver un poste qui me convient.

Quel est votre salaire ? A quel salaire avez vous commencez ?

Je gagne environ 1600 euros pour 45h par semaine avec un studio payé par mes employeurs. En étant apprenties et scolarisé, mon salaire était de 700 euros.

Combien d’années d’expériences avez-vous ?

J’ai un peu plus de trois ans d’expériences dans la garde d’enfants chez des particuliers donc deux en tant que gouvernante d’enfants.

Quel est votre meilleur moment, souvenir ?

Le souvenir le plus marquant depuis que je travaille pour cette famille est les premiers pas de la petite fille dont je m’occupe actuellement qui a aujourd’hui deux ans.

Avez vous une spécialité ? (jeunes enfants, handicap, condition, environnement)

Je ne suis pas spécialiste, mais de préférence une fratrie avec des enfants de moins de 6ans.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Les enfants sont ma source principale d’inspiration. Je regarde souvent des conférences “Tedx Talk” et l’émission « La maison des maternelles ».

Êtes vous amené à vous déplacer, voyager pour votre travail ?

Je me déplace avec les enfants (et les parents parfois) durant les vacances scolaire et certains week-ends (principalement dans la maison familiale à la campagne)

Ce métier nécessite de se former continuellement ?

Je pense que comme dans la vie, on ne cesse d’apprendre. Il est nécessaire de rester informé et d’apprendre dans le domaine et ceux en lien avec la petite enfance.

Quels conseils donneriez vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier?

Rêver, Oser, Travailler et ne pas abandonner! tel est mon secret.

Quel serait l’aspect le plus surprenant, le plus méconnu du grand public ?

Nous ne sommes ni nounou, ni assistante maternelle, ni jeune fille aupair!

Nos compétences sont similaires à de nombreux métier dans le domaine de la petite enfance mais nous avons nos particularités et valeurs ajoutées!

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 1 novembre 2018

    […] Retrouvez mon parcours professionnel en cliquant sur le lien suivant: Témoignage de Mélissa […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :